Solution pour l'EDH

Rubennz Guzman - May 4 2007, 9:51 AM

Je pense qu'en Haiti nous sous estimons le pourvoir de paiement de nos concitoyens, les articles écrits au sujet de la capacité de paiement des haitiens concernant les services de base comme l'électricité par exemple, je me pose la question comment peut-on exiger un citoyen de payer un service pitoyable comme l'éléctricité.

Je dois féliciter une nouvelle fois le président Préval pour les éfforts consentis en ce sens avec la coorpération tripartite Cuba et Venezuela dans le but d'améliorer ce secteur.

Je crois en outre nous devons commencer soit par l'autonomie de cet organisme ou la capitalisation de cette entreprise dans le plus bref délai.Il nous faut investir une grande somme d'argent pour rentabiliser cette entreprise et un project de loi énergétique pour la promotion et l'intégration du secteur privé et companies internationales et promouvoir l'énergie verte...Pourquoi certaines villes de province béneficie de ce service pratiquement 24 heures sur 24(Jacmel) alors que d'autres sont dans l'obscurité totale.Pouvons-nous appliquer cette même formule à toutes les autres villes
Vous allez me dire que chaque ville possede des particularités spécifiques, si c'est vrai ces allégations il nous faut juste les adapter au besoin.

Nous sommes conscients des abus de la population avec les prises clandestines, les compteurs falsifiés, le refus de paiement d'un service etc..)nous devons contempler tous ces aspects dans un avant project de loi sur l'énergie et finalement le volet d'information et conscientisation de la population sur la responsabilité de chacun d'acquitter sa facture.

Vous allez dire non à la capitalisation, non à la participation des companies internationales, ce service doit demeurer un strict domaine de l'état haitien.

Pensez-vous si c'était la seule option possible, Haiti serait déjà doté d'un service éfficace.

Nous savons clairement comment fonctionner les services publics en Haiti.

Chaque gouvernément investit ses partisans dans les postes clés sans pour autant que cette personne soit la plus compétente.Imaginez-vous présentément l'EDH dispose de 2300 employés et déserre une population un peu plus que 8.000000.00 d'habitants alors qu'au Québec pour environ 7.80000.00 la companie dispose environ 1:2 d'employés de moins que l'EDH.Donc, cela traduit par une absence de rentabilité, moins de capital pour l'investissement à long terme dans l'entreprise et finalement le service devient affreux et inapproprié.

Dans le cas de capitalisation ou privatisation, nous devons considérer un organisme étatique régulateur ou de controle qui géra les contrats à moyenne terme (5 ans maximun) à des companies internationales, formulera des lois précises sur la non réalisation des clauses du contrat, imposera les pénalités applicables pour l'absence de respect des dates d'échéance et supervisera sur une base réguliére la solvabilité des créanciers, etc)

Nous devons restructurer le secteur énergétique immédiatement pour que celle-ci retrouve sa crédibilité et la confiance su sein de la population pour un service de qualité et exemplaire.

Return to Message List