Amendement Constitutionel!

Haitian Press Net - October 19 2007, 12:05 AM

POLITIQUE
René Preval relance les débats sur l'amendement immédiat de la constitution de 1987
Posté le 18 octobre 2007

Dans un message adressé en créole à la classe politique haïtienne à l'occasion de l'anniversaire de la mort de l'empereur Jean Jacques Dessalines, René Préval a plaidé pour un amendement immédiat de la constitution.

Par Jean-Pierre Leroy 18-10-07

Le président haïtien a identifié au moins 8 sources d'instabilité politique pour justifier l'amendement de la loi mère du pays.

Le chef de l'état qui intervenait au palais national a fait savoir que la constitution de 1987 représentait une véritable source d'instabilité pour le pays. « Nous ne pouvons aujourd'hui utiliser une constitution qui a servi à combattre et prévenir pendant longtemps la dictature.

Elle est inadaptée à des fins de stabilité politique », a-t-il déclaré.

Sans trop entrer dans les détails, le président a extrait du rapport du constitutionaliste Claude Moise pour identifier 8 sources d'instabilité politique justifiant l'amendement de la constitution.

1. Le coût exorbitant des élections séparées qui font perdre de l'argent à l'Etat haïtien en mentionnant les 13 millions de dollars qui vont être dépensés pour le renouvellement du tiers du sénat.

2. Le gaspillage de ressources dans l'organisation des élections retarde le développement du pays. Il estime que cet argent aurait pu être dépensé dans des projets d'infrastructure de base.

3. Le prétexte pour justifier la présence prolongée de la MINUSTAH sur le territoire haïtien

4. Le climat de violence que suscitent ces élections répétées, et l'incapacité des 8 milles policiers haïtiens à assurer la surveillance de ces élections à travers le pays.

5. Les limites imposées au président qui ne peut ni briguer un second mandat ni révoquer un premier ministre.

« Le chef de l'Etat à les mains liées par la constitution de 1987 », a-t-il déclaré tout en estimant qu'il est anormal pour un président, doté d'un pouvoir de nomination, d'être privé d'un pouvoir de révocation.

6. L'excès de contrôle octroyé au pouvoir législatif qui peut rejeter les objections du président et révoquer son premier ministre.

7. L'impatience des Haïtiens de la diaspora, piliers de l'économie haïtienne qui ont besoin d'une double nationalité.

8. La complication des dispositions légales prévues pour amender la constitution

Le président haïtien a demandé à la classe politique de se décider sinon, elle va passer à coté de la décentralisation, une des points positifs de la constitution de 1987.

En ce sens il suggère l'amendement de la constitution tout en ayant conscience que les secteurs sont divisés quant aux moyens à utiliser pour opérer ces changements.

Au terme de son message, le chef de l'Etat a profité pour annoncer la mise sur pieds d'un groupe d'experts haïtiens et étrangers qui vont travailler sur l'amendement de la loi mère.

Le chef de l'état a également lancé une mise en garde contre les troubles qui pourraient survenir si rien n'était fait en ce sens. « Yo di malè pa gen klaksònn ».

René Préval croit que la stabilité politique et le développement durable dépendent de cet amendement.

Rappelons que toute proposition d'amendement de la constitution doit être votée aux 2/3 respectifs des deux chambres de la législature sortante lors de sa dernière session.

La prochaine législature sera chargée de la ratifier au cours de sa première session.

JPL/HPN

Return to Message List

Comments

Ralph Orcel says...

Respe Prezidan Peval,mwen panse ke "Amande Konstitisyon-an" se youn-n nan pi gwo travay pou-w ta fe, e yon lot pi gwo... more »

Rubens Titus says...

Salut Je supporte pleinement l'effort du president elu. Les elections chez nous coutent les yeux de la tete.. Depuis... more »

Robert P. Toussaint says...

Le president Preval a raison il faut commencere a travailler sur les dispositions a adopter en vue d'amendement de la... more »

Rubens Titus says...

Cher compatriote, Mr. le President a parfaitement raison. La Constitution de 1987 est pleine de contradictions et est... more »

Alix Claude says...

Il est vrai que la constitution a des articles qui sont contradictoires, particulierement les articles 11 et 15... more »

Tiba says...

Haitian Press Net, Very good info. Can you tell us now what has been done so far? Where is the legislative on this... more »

Tiba says...

Haitians always try hard to prove the level of their education and it doesn't matter if they are being redundant. Who... more »

Alix Claude says...

I am sorry man if you took offense in my response to your message. I just wanted to clarify the difference between... more »

Tiba says...

Yes, you bet I took offense to your response because, in my opinion, the explaination between double nationality and... more »

Colette Jacques says...

"Il faut jamais renoncer a sa nationalite" ecrit-on dans la constitution. La nationalite est bien l'origine et la... more »