Je n'ai pas de critiques mais des compliments.

Juan - December 1 2006, 1:29 AM

Que Dieu vous guide, que Dieu vous garde avec le train violent de cet étrange pays.
Un pays qui n'est pas facile à gouverner.

Eh bien ne vous en faites pas.

Nous sommes entrain de payer les conséquences du passé.

On a voulu bâtir
une société d'ignorants et des
illettrés. Nous de la Vallée de Jacmel n'ont pas trop été victimes de l'ancienne dictature qui n'encourageait pas l'alphabétisation au pays. Nous restons les plus modérés au pays.

Cher l'Honorable, Notre Excellence, Que la paix soit avec vous.

J'espère un jour vous voir en face pour vous dire nous de la vallée de jacmel on vous aime beaucoup.

Sans être partisans de cette folie politique du pays.

Beaucoup au pays ne sachent pas que c'est un péché de désobéir aux lois du pays. Faire quoi que ce soit, pour se soulever contre un gouvernement est un péché.

Beaucoup se trompent.

Ils ne savent pas ce qu'ils font.

Je pense que le Diable est entrain de ravager haiti par cette rare abomination.

Je les pardonne, car ils ne savent pas ce qu'ils font. Je n'ai aucun conseil à vous donner, il suffit de demander à Dieu de la patience et de la sagesse pour diriger ce peuple si méchant.

Nous souhaitons un jour, bâtir notre communauté.

Un des endroits le plus calme et plus pittoresque au pays.

Si un jour on ne vous accueille nulle par au pays. Pense premiêrement à la Vallée de Jacmel.

Et je vous dis de tout coeur que vous méritez beaucoup de respects.

Car vous êtes un homme de bien. Qui aime bien Haiti.

Je peux voir un peu partout le monde est bouleversé au pays

Je pense que beaucoup au pays ont faim, j'aimerais créer une stratégie efficace pour nourrir le peuple.

Vous me le ferez savoir si je peux vous aidez.

Beaucoup n'ont rien à manger.

Je n'aimerais pas que le pays soit si politisés. Je souhaite faire d'haiti un Singapour.

Il faut penser que nous les haitiens sommes un grand peuple.

Ne vous en faîtes pas, un jour tout cessera.

Dieu sait comment s'y prendre aux gens aux méchants.

Je rêve un jour de contribuer, pour l'expension écomique de la ville de jacmel, Je pense que je ne veux pas vous dire trop car nous de Jacmel sont plus centrés vers les affaires, le respect de tous.

D'après les circontances, si Port-au-Prince continue dans cet état déplorable.

Nous vous invitons de créer une édifice parlementaire à Jacmel et de faire de Jacmel la capitale d'haiti.

Je pense, que vous pensez que mes idées sont un peu trop extrèmes. Nous serons fiers d'acceuillir tous à Jacmel.

Return to Message List