haïti damnÉ : massacres des Élites 1

Phillipe - May 28 2008, 10:46 PM

Août 1964: Événement connu sous le nom de « Massacre des Vêpres Jérémiennes ».

À Jérémie (sud-ouest du pays), des soldats de l'armée Haïtienne menés par l'officier William Regala, les Lieutenants Abel Jérôme et Sony Borges et par les macoutes Sanette Balmir et St. Ange Bomtemps tuent 27 personnes (hommes, femmes et enfants), appartenant toutes à des familles de <<mulâtres éduquées.>> Tous
les exécuteurs sont des familiers des personnes tuées. Plusieurs familles de Jérémie (Sansericq, Drouin et Villedrouin) sont exterminées. Un enfant de quatre ans, Stéphane Sansericq, est torturé devant sa mère avant d'être tué.

Les macoutes Sony Borges et Gérard Brunache éteignent leurs cigarettes dans les
yeux des enfants en pleurs.

Les sites Internet mentionnés plus haut incluent la liste de ces victimes.

Ces assassinats furent commis sur l'ordre de Papa Doc lui-même, dans le cadre d'opérations de représailles contre une guerrilla anti-
Duvalier à l'état embryonnaire connu comme >>Jeune Haiti<< et qui venait de débarquer dans la région >>(mais dont aucun membre ne se trouvait à Jérémie).

<< Les causes de cette tuerie incluent également des dimensions idéologiques et raciales: Duvalier s'appuyait sur le noirisme, une idéologie politique, une
doctrine et un projet national qui prétendaient promouvoir les masses noires au détriment des « élites mulâtres ».

La dictature de Duvalier ciblait ainsi les secteurs mulâtres de la société, ces derniers étant considérés non seulement comme susceptibles de joindre l'opposition mais également comme des membres illégitimes de la nation.

Aucun des responsables ou des auteurs de la tuerie n'a été jugé.

William Regala, qui envoya l'ordre, depuis Port-au-Prince, de « frapper la famille Sansericq » sera « promu » en 1986, après le départ de
Jean-Claude Duvalier, en devenant membre de la junte au pouvoir

Chassagne, 1999:235-262; Pierre-Charles, 2000:94-102) Vous êtes tous damnés parce-que vous avez commis de nombreux crimes.

Nous n'avons jamais reçu aucune justice de la majorité des noires Haitiens.

Vous voulez maintenant que nous emportions les aliments de la bouche de nos enfants pour faire manger les vôtres, quand vous n'avez jamais rien fait pour nous. Vous avez tués et massacrés beaucoup de familles mulâtres et élites.

Alors maintenant vous voulez que nous fournissions à vos enfants une éducation et nourrissions vos millions de bébés de nos poches aussi.

La faim a justement commencé en Haïti. Il augmentera avec la guerre prédit et prochaine dans les États-Unis, et quand les donations internationales se dessèchent.

Phillipe.

Return to Message List

Comments

Phillipe 1 says...

1964,Aout: Massacre des Vepres jeremiennes. Les causes de cette tuerie incluent egalement des dimensions ideologiques... more »

Phillipe says...

26 Avril 1963:Les Victimes sont issus des elites intellectuelles, sociales et militaires: A Port-au-Prince, suite a... more »

Phillipe says...

5 Avril 1969. Evenement connu sous le nom de « massacre de Cazale ». Dans le village de Cazale (parfois orthographie... more »

Phillipe says...

5 Avril 1969 continue: Alex Lamaute et Roger Mehu, s'etaient refugies dans cette commune, croyant se fondre dans une... more »

Phillipe1 says...

1957-1971: Regime brutal et dictatorial de Francois Duvalier elu en 1957 avec le soutien de l'armee, est responsable... more »

Phillipe1 says...

1964, juillet-septembre : A la suite d'une infiltration, le 24 juin 1964, dans la region du Sud-Est, d'une guerilla... more »

Phillipe1 says...

1986, 26 avril : Evenement connu dans la memoire collective comme le « massacre de Fort- Dimanche » : Les soldats de... more »

Phillipe1 says...

1987,1-3 juillet : Des soldats de l'armee tuent 22 dockers en greve dans le port de Port-au-Prince. Ces grevistes... more »

Phillip1 says...

1987, 29 novembre : Evenement connu comme le « massacre de la ruelle Vaillant » un groupe de 50 a 60 hommes armes... more »

Philippe 1 says...

1988, 11 septembre : Evenement connu comme le « Massacre de Saint-Jean Bosco » : un groupe d'hommes armes non... more »