massacres par des macoutes des soldats

Phillipe2 - May 29 2008, 5:12 PM

1991,30 septembre-1octobre: Coup d'État. Des soldats, d'anciens macoutes et divers groupes armés pourchassent et tuent des membres et supposés membres du mouvement démocratique, notamment des partisans du président Aristide le menteur et voleur des Haitiens, lors d'un Coup d'État perpétré par un groupe d'officiers
de l'armée dirigé par le colonel Raoul Cédras.

Le nombre exact de victimes demeure inconnu mais aurait atteint plus de 300 pour les deux premières journées. Selon la Plateforme Haïtienne des Organisations de Droits de l'Homme, alors la principale ONG de droits de l'homme du pays, au moins 1 000 personnes sont tuées dans les deux semaines qui suivent le Coup.
* (Commission Nationale de Vérité et de Justice, 1997 ; ICHR, 1993)
1991, 30 septembre- premiers jours d'octobre: Dans l'après-midi du 30 septembre, un commando de soldats se rend à Lamentin 54, dans la banlieue de Port-au-Prince, ouvre le feu au hasard sur les piétons et les maisons du quartier, et jette des grenades, toujours au hasard, dans plusieurs maisons du quartier, apparemment en représailles après l'assassinat d'un sergent de la caserne locale dans la matinée du 30. La répression se poursuit pendant deux à trois semaines, faisant un total de 30 à 40 victimes.

Selon des témoignages recueillis par la Commission Vérité et Justice, plusieurs cadavres auraient été jetés dans des fosses communes creusées à proximité du quartier sur ordre des soldats; plusieurs jeunes auraient également été exécutés après avoir creusé ces fosses ; d'autres cadavres auraient « été disparus » après avoir été emmenés en camion.

*** (Commission Nationale de Vérité et de Justice,1997:Chapitre V; Americas Watch, 1991:4).

Return to Message List